Comment travaillerons-nous demain ? Avec quels statuts et quelles protections ?

6 millions de personnes sont inscrites à Pôle Emploi en France. Les jeunes arrivent de plus en plus tard sur le marché du travail, 25 % d’entre eux sont au chômage, tandis que les salarié.e.s de plus de 50 ans sont souvent jugé.e.s trop vieux/vieilles pour l’entreprise, alors que l’âge de départ à la retraite ne cesse de reculer.

Quelles sont les transformations du travail ?  Est-il encore réaliste d’évoquer le retour au plein emploi ? Faut-il mettre en place un revenu universel et valoriser la notion d’activité (bénévolat, volontariat, service civique, aidant d’un proche, etc.) qui crée de la richesse et du lien social, mais sans être pourtant comptabilisés dans le PIB ? Faut-il avancer vers la semaine de 32 heures, voire de 28 heures ?

Aux Etats-Unis, plus de 30 % des actifs sont des travailleurs indépendants qui ont quitté le salariat.

La France voit se multiplier les espaces de coworking et les statuts d’auto-entrepreneurs, de free-lance, ou de locataire de son logement, de sa voiture ou de sa force de travail. Demain serons-nous toutes et tous les employeurs de nous-mêmes ? Avec quelle protection sociale ?

 

1ère Partie     2ème Partie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *